courirsimplement.fr

Vous êtes ici : Accueil Récits Au-delà de 100km...

Les courses sur routes au delà de 100km refleurissent un peu partout. Et puis c'est le format des grandes classiques Spartathlon, Sakura Mishi, Badwater...

Cannonball 2007, Rock'n Roll is not dead !

cannonball 2007Le récit joyeux d'une folle épopée nocturne de 125km entre le Verdon et le Cap Ferret, la côte girondine sur toute sa longueur du nord au sud. Avec l'odeur des pins et le vent de l'ocean, un régal...
A
vant de vous laisser courir au milieu de ces mots nocturnes, j'ai aussi une grosse pensée pour mon copain d'enfance Denis, océanographe, tragiquement disparu en juin dernier lors d'une campagne de mesures dans des baïnes landaises et pour mon ami Michel, planétologue, coureur de comètes et diseur de cieux parti il y a deux ans mais qui s'obstine encore à prendre mes foulées. Le périple qui suit m'a souvent ramené près d'eux.

Lire la suite...

Mini Mil Kil 2009 : J'ai couru au milieu des étoiles

Mini Mil Kil 2009, Vincent ToumazouSur la route de la Badwater 2010, la Mini Mil Kil (200km entre Rodez et Sète, 3200m de dénivelé positif cumulé) s'est imposée comme passage obligé par sa ressemblance à des milliers de kilomètres de la Death Valley. Et en cette fin août, la météo va être notre alliée. En faisant grimper très haut le mercure des thermomètres, elle va transformer ce qui aurait pu n'être qu'une simple balade en une véritable répétition générale, chaleur et difficultés du parcours comprises. Plus de 26 heures d'efforts vont couvrir de succès cette aventure partagée empreinte d'humanité et de bonheurs simples. Comme un rêve éveillé dans une nuit d'étoiles...

Lire la suite...

Ultr’Ardèche, analyse d’un ultra bonheur…

Ultr'ardeche 2012, sommet col au km75Le samedi 12 mai 2012,  j’ai couru la première édition de l’Ultr’Ardèche, course de 212km sur route avec 4200m de dénivelé positif répartis sur 11 cols. C’est un format similaire à la fameuse Badwater qui a lieu chaque été dans la vallée de la Mort en Californie et que j’ai eu la chance de courir en 2010. Même format mais climat différent : chaleur écrasante et vent brûlant aux USA et températures contrastées et vent glacial sur les hauteurs ardéchoises, où la fameuse burle souffle fort fort.

Lire la suite...

100km de Millau

millau

Esprit & Course

esprit2

Simplicité...

simplicite

Badwater

badwater2

La foulée décisive

fouleeDecisive

Histoires d'Ultra...

histoire2

Coups de coeur...

coeur

Récits, à lire aussi...

Millau 2010 : Adieu Millau, nous nous sommes tant aimés...

Deux mois et demi après la Badwater, je me dis qu'un petit passage 100% plaisir aux 100km de Millau serait sympathique, histoire de retrouver ce parcours et tous les copains. Quelques columérins qui avaient gouté l'Ultra en venant partager mes sorties longues pré-Badwater se lancent dans le grand bain à cette occasion et j'ai très envie de les voir en action, histoire de capter leur émotion sur ce mythe.
Je ne m'en suis jamais caché, j'ai un attachement particulier à Millau. J'y suis allé enfant pour suivre mon père en vélo puis en 1986, j'avais 18 ans, je l'ai fait pour la première fois. Cette année 2010 sera mon dixième passage et je l'espère, ma neuvième arrivée.. Lire la suite...

100km de Saint-Estève 2005 en ... tranches de vie

La fin de l'année approche, une année curieuse, dense, riche, contrastée, parfois éprouvante et qui semble presque faire plus de quatre saisons et compter plus de nuits que de jours. Mais finalement, je veux penser que des journées inondées de soleil assurent un sentiment qui tanguent vers l'optimisme au gré de la pleine mer des « 340km et Fanette », des vagues familiales et des courants professionnels.
Bref, une année qui compte et qui symbolise plus qu'elle ne matérialise une étape dans ma vie de coureur. C'est ma trentième saison et malgré mon envie, j'ai du renoncer à Millau, mon repaire d'écorché courant, mon repère de coureur liquidateur d'angoisses. Lire la suite...

Naufrage à Millau 2003

1er septembre : le retour sur Toulouse et au travail se passe bien. Millau arrive à grands pas. Ce sera mon 7eme et si tout se passe bien mon dernier. Me préparer correctement pour une telle course et mener de front vies familiale & professionnelle devient compliqué... J'ai fait de bonnes sorties "chez moi" à Lacanau sur des parcours de rêves. 28 ans que j'y cours et toujours autant de plaisir(s) et d'émotion(s). A chaque fois, j'y mesure la chance que j'ai à y courir libre, heureux, sans soucis et en bonne santé. Je pense aussi souvent à des amis, des parents qui sont partis ou loin et qui me manquent. Et puis toujours je me souviens de mon enfance à courir avec mon père que j'admirais plus que tout, qui courait des 100 kms... Son premier, c'était Belvès 77, j'allais avoir 10 ans et à son retour je me souviens qu'il avait pris un bain et que j'avais regardé "ce héros" avec les marques d'un bronzage à travers le maillot à résilles "Ron Hill" que tous portaient. Mes idoles s'appelaient Cottereau, Le Potier, Gennari, Brengues... J'avais l'impression que mon père revenait d'un endroit dangereux et incertain. J'en rêvais. Lire la suite...

Actualités

Team Brooks France 2014

Brooks m'a renouvelé sa confiance pour 2014 comme c'est le cas depuis 2008.
Le matin des 100km de Steenwerck, la dotation en matériel est arrivée avec notamment le choix de chaussures que j'avais fait : Launch, Pure Flow et Pure Connect. Le choix du minimalisme et du plaisir de courir comme je l'expliquais récemment...

Lire la suite...

100km de Steenwerck 2014 - Trop juste pour espérer mieux...

Une préparation inédite, moins de sorties longues, quasi plus de rapide, l'obligation de jongler serré-serré avec l'emploi du temps, bref il n'y a pas eu de miracle pour moi. Ca reste très positif car je me suis éclaté en compagnie de mes suiveurs, bouclant ce 100 bornes (mon 20ieme mais le premier dans le Nord) en 9h11 à la 2ieme place (sur plus de 400 partants).

Lire la suite...

24 heures de Portet sur Garonne, 5 & 6 avril 2014

Les 5 et 6 avril prochains auront lieu les 24 heures du Confluent à Portet sur Garonne. Créée en 2011 par le club du Portet AC, cette épreuve s’est d’emblée imposée comme une référence sur la scène régionale puis dans le concert des nombreuses courses de 24 heures organisées en France. Référence de par la qualité de l’organisation mais surtout par la très grande convivialité qui règnent dans et autour de l’organisation de l’épreuve. Lire la suite...

Instantanés...

courirSimplement-Juin2014b-Xsmall

Version "vidéos"

dailymotion

youtube

Partenaire

brooks logo
Mon partenaire équipementier depuis 2008.

Qui suis-je ?

Vincent Toumazou

 

à Méditer

guillemet-openLa terre, c'est le Paradis, le seul que nous ne connaîtrons jamais. Nous le comprendrons le jour où nos yeux s'ouvriront. Inutile d'en faire un Paradis, c'est le Paradis. Nous n'avons qu'à nous rendre dignes de l'habiter. L'homme nanti d'un fusil, l'homme qui a le meurtre dans le coeur est incapable de reconnaître le Paradis même si on le lui montre."
Henry Miller, Le cauchemar climatisé

Lexique

courir : v. i., se déplacer en agitant les jambes ou les pattes comme pour marcher mais à vitesse plus élevée.

simplement : adv., de façon simple, facile à comprendre.

plaisir : n. m., sensation, émotion, agréable de satisfaction.

envie : n. f., besoin qu'on a le désir de satisfaire.

bien-être : n. m., sentiment de bonheur, d'aisance spirituelle.