courirsimplement.fr

Vous êtes ici : Accueil Courir... Matériel Pure de chez Brooks, après 4 ans d'expérience

Pure de chez Brooks, après 4 ans d'expérience

BrooksPureFlow

Sans être franchement minimalistes comme certaines marques, les Pure de chez Brooks offrent un drop réduit (4mm sur la plupart des modèles) mais aussi une technologie qui donne confort et dynamisme.
Courant en Brooks depuis 2008, j’étais un adepte convaincu des chaussures de compétition de la marque (particulièrement la Green Silence arrêtée depuis et également la Launch, lire ici l’article « Chaussures Brooks, osez la légèreté »), que ce soit en entrainement ou lors des courses d’ultra. Depuis 2012, et particulièrement dès l’année suivante, je suis passé aux modèles Pure et j’ai eu l’occasion de tester en réel 4 modèles de la marque (il en existe d’autres, allez sur le site Brooks). Je détaille chacun d’eux après plus de 4 ans d’expérience, soit quelques milliers de kilomètres.

Environ 75 à 80% de mes foulées sont à présent faites avec ces modèles. Je retrouve avec ces chaussures les sensations éprouvées lorsque j’ai débuté dans la course en 1975. Une sorte de retour aux sources. Je suis donc fermement convaincu… 

Pure Flow

BrooksPureFlow2Voici le modèle qui a mes faveurs. Testé début 2013 au moment de mon arrivée à Bruxelles, je l’utilise pour « tout faire ». De la sortie en endurance à la séance de train voire de VMA, elle est parfaite en toutes circonstances. Dotée d’une semelle light taillée dans une mousse BioMoGo très performante, d’un drop de 4mm, d’un chaussant type socquette, elle offre un excellent confort tout en restant très légère et dynamique.
Aujourd'hui, entre un tiers et la moitié de mes sorties hebdomadaires (entre 5 et 9) sont faites avec ce modèle. Je les porte même lors des courses d’ultra sans rencontrer le moindre problème de pied ou de douleur articulaire. C’est le couteau suisse du minimalisme façon Brooks, le modèle parfait pour qui veut se lancer dans l’usage de ce nouveau concept de chaussure. Un coureur débutant ou sans grande expérience y trouvera une valeur sure. J’ai notamment couru les 6 heures de Nivelles (sur une boucle de 1000m avec beaucoup de changements de direction et d’appuis) puis les 100km de Millau en 2015 avec des Pure Flow. Test 100% concluant !

Pure Connect

BrooksPureConnect2Ce modèle est un avion de chasse que je réserve à mes séances rapides type VMA sur piste ou séance de 3000m sur des parcours stabilisés sans trop de changement d’appuis. C’est le premier modèle que Brooks m’a envoyé en 2012. Au premier essai, j’avais l’impression que mes orteils pointaient vers le ciel. Le chaussant serré et très près du pied, la semelle étroite m’avaient plu d’emblée. En 3-4 séances d’initiation, je les avais adoptées sans difficulté mais j’ai depuis toujours réservé ce modèle aux sorties de fractionnés. Plutôt pour les coureurs expérimentés donc…

Pure Grit

BrooksPureGritVoici le couteau suisse version trail. Je retrouve les mêmes qualités que sur la Pure Flow avec une semelle que je trouve suffisamment accrocheuse sur chemins qu’ils soient secs ou humides. Je les trouve même parfaites dans la boue. Maintenant, je suis plutôt un adepte de la route et des purs trailers pourraient trouver des limites à ce modèle, limites que je ne verrai jamais. Une chose est certaine, les Pure Grit m’ont sans doute épargné une catastrophe en mars 2016. Je les portais lors des 76km du Salland Trail en Hollande. Je me suis tordu la cheville après à peine un kilomètre et j’ai eu la très mauvaise idée de faire toute la course. Le lendemain, mon pied ressemblait au pied de Schrek et je devais utiliser des béquilles pour quelques jours mais il semblerait que le drop réduit à 4mm a évité une grosse torsion de la cheville (car le porte à faux est moindre) et donc une entorse bien plus grave. J’ai malgré tout pu apprécier le confort et la tenue des Grit, plus de 7 heures durant, validant au passage leur utilisation en ultra.

Pure Drift

BrooksPureDriftDe loin, la plus "brutale" et épurée, la Drift est celle qui me procure la sensation la plus minimaliste. Nous sommes clairement proches de la sensation de courir nus pieds. La semelle très fine, le drop de 4mm (qui peut être descendu à 0 en retirant le semelle intérieure) et le chaussant assez large sur l'avant du pied procurent un contact avec le sol incomparable. Il reste toutefois confortable dès lors que l'on prend soin d'adapter sa foulée et sa pose de pied. Alors que je redoutais le passage en Drift sur les pavés belges, j'ai découvert à ma grande surprise une efficacité incomparable sur ce type de surface, le pied venant épouser les irrégularités du sol sans induire d'instabilité. Bluffant et incroyablement agréable !

Comment se lancer ?
Si vous avez une grosse expérience de coureur, notamment de pistard, et du port de chaussures de compétition très légère voire de pointes, le passage au minimalisme se fera sans problème. Si vous être débutant ou un coureur plutôt lent, voire pas trop affuté, cela ne vous exclut pas.
Il conviendra toutefois d’y aller progressivement. Commencer par les mettre 10 minutes, puis 15 minutes, puis 20, 30…
Lorsque vous les mettez, concentrez-vous sur la foulée, en imaginant que vous courez sur des œufs que vous ne devez pas casser. Naturellement, vous passerez dans une foulée légère sur la partie médiane avant du pied. Restez concentré les premières fois sur cet exercice, soyez à l’écoute des sensations et soyez patient. Chiche ?
Pourquoi Brooks ?
Je ne le cache pas aux visiteurs du site, je suis en contrat avec Brooks depuis 2008.
Initialement autour du projet "Objectif Badwater 2010", Brooks m'a depuis gardé dans son staff de coureurs, aujourd'hui comme ambassadeur.
Marque 100% dédiée à la course à pied, je me reconnais dans son approche, ses produits et ses valeurs. C'est pourquoi cet article ne traite que les modèles de la marque même si l'approche vers la légèreté s'applique à nombre des produits disponibles sur le marché.


Je crois que Brooks a stoppé ce modèle. J'ai toujours la paire qu'ils m'avaient envoyée il y a 3 ans. J'aime la chausser à l'occasion, pour le plaisir d'une sortie tonique de 10-15 kilomètres. Je retrouve alors totalement les sensations éprouvées lors de mes entrainements sur la pelouse du stade lorsque j'étais jeune coureur. C'est vous dire si cette sensation m'est agréable, une vraie cure de Jouvence.

Dans tous les cas, coté chaussures, variez, investissez dans une deuxième voire une troisième paire. Comme vous variez vos entrainements, variez vos sensations aux pieds. Prenez du plaisir à cela, vous allez adorer !
Run happy !

 A retenir...

  • Disposez de 2 paires de chaussures minimum si vous courez 3 fois par semaine ou plus.
  • En prenant soin de votre geste afin d’avoir une foulée légère, vous pouvez courir avec des chaussures de la gamme Pure.
  • En vous adaptant progressivement à leur utilisation, vous pourrez sans problème augmenter leur usage. Mais gardez en tête que la variété reste la clef y compris dans les choix de modèles de chaussures.

Plus loin sur la toile...

Partenaire

Topo
Mon partenaire "chaussures" depuis 2018. J'en suis l'ambassadeur.

100km de Millau

millau

Esprit & Course

esprit2

Simplicité...

simplicite

Badwater

badwater2

La foulée décisive

fouleeDecisive

Histoires d'Ultra...

histoire2

Coups de coeur...

coeur

Courir, à lire aussi...

Chaleur & Soleil

Le soleil tape fort ces jours-ci, la température est montée en flèche et pour autant vous avez envie de courir ?… Ce n’est pas un problème, bien au contraire !  Allez courir et profitez-en pour vous habituer encore un peu plus à ces conditions particulières et trouvant vos propres recettes pour courir confortable malgré ces conditions moins faciles. On vous propose en 8 minutes quelques recettes et astuces. A vous de les utiliser, les adapter, les améliorer…

Lire la suite...

Chaussures Brooks, osez la légèreté…

Choix d’une chaussure : confort, légèreté, contrôle, entrainement, compétition, minimaliste… Quel casse-tête !
Quelques années d’expérience de la course, des tests grandeur nature depuis 2008, de la curiosité, des modèles mis à ma disposition, l’occasion de faire le point et de vous guider dans vos choix chez Brooks. Pour ce qui me concerne, c’est clair, lancez-vous, osez la légèreté ! Lire la suite...

Le sel de la vie dans la vallée de la mort

Le suivi sanitaire d’une course d’ultramarathon extrême par sa distance et ses conditions caniculaires, ont été l’occasion de revisiter la prévention des coups de chaleur d’exercice et les conditions d’hydratation optimales dans le cadre de l’effort prolongé par grande chaleur.
Autour d’une base théorique et d’une surveillance fine du coureur pendant les 38h et les 217km de l’épreuve,  Il apparait que l’utilisation d’eau salée à 2g de NaCl par litre est plus performante que l’utilisation de pastilles de sel au niveau de l’absorption digestive de grandes quantités de liquide. Lire la suite...

Actualités

2018, Ambassadeur Topo Athletic

100kmPia2017 toumazouJe suis depuis mars 2018 ambassadeur de la marque Topo Athletic qui fabrique d'excellentes chaussures de running à "drop réduit", 0 à 6mm.
J'avais testé la Fly Lite avec succès et surtout beaucoup de plaisir lors des 100km de Pia en novembre.
J'ai donc récemment reçu une première dotation avec  la version 2 de cette chaussure Fly Lite que j'aime beaucoup avec son drop de 3mm. Je ne manquerai pas de la tester intensivment très bientôt et de vous faire un retour d'expérience comme on dit dans le spatial.

Lire la suite...

Les 100km de Pia pour mes 50 ans

100km Pia 2017Comment célébrer "dignement" un anniversaire des 50 ans qui vous travaille?
En courant un 100km, ceux du Spiridon Catalan en l'occurrence. Simple, non?
C'est donc ce que j'ai fait le samedi 4 novembre 2017. Au programme de ce jour, une température agréable, des organisateurs au petit soin, des copains retrouvés et croisés 20 fois sur cet aller-retour à courir 10 fois.

Lire la suite...

It's been so long...

ToumazouEntorse smallVoilà bien logntemps que le site n'a pas été mis à jour. La faute à la vie en général et des priorités mises sur bien d'autres choses du quotidien.
Depuis que je travaille à Bruxelles, j'ai evidemment moins de place pour la course : peu d'espace pour courir, peu de temps, plus de fatigue et donc moins d'envie. Moins de disponibilité aussi pour écrire et mettre à jour le site. Une famille en expatriation demande pas mal de disponibilité et d'énergie.

J'ai bein fait quelques courses mais sans possibilité de performances. Et quand c'était l'objectif, il n'était pas atteint. J'ai aussi fait de bonnes conneries, comme ce trail de 76km peu technique où je me suis tordu la cheville au départ mais que j'ai couru néanmoins durant 7 heures ce qui m'a valu le résultat de la photo.

Lire la suite...

Instantanés...

courirSimplement-Juin2014b-Xsmall

Version "vidéos"

dailymotion

youtube

Qui suis-je ?

Vincent Toumazou

à Méditer

guillemet-openLa terre, c'est le Paradis, le seul que nous ne connaîtrons jamais. Nous le comprendrons le jour où nos yeux s'ouvriront. Inutile d'en faire un Paradis, c'est le Paradis. Nous n'avons qu'à nous rendre dignes de l'habiter. L'homme nanti d'un fusil, l'homme qui a le meurtre dans le coeur est incapable de reconnaître le Paradis même si on le lui montre."
Henry Miller, Le cauchemar climatisé

Lexique

courir : v. i., se déplacer en agitant les jambes ou les pattes comme pour marcher mais à vitesse plus élevée.

simplement : adv., de façon simple, facile à comprendre.

plaisir : n. m., sensation, émotion, agréable de satisfaction.

envie : n. f., besoin qu'on a le désir de satisfaire.

bien-être : n. m., sentiment de bonheur, d'aisance spirituelle.