courirsimplement.fr

Vous êtes ici : Accueil Courir... Matériel Chaussures Brooks, osez la légèreté…

Chaussures Brooks, osez la légèreté…

saladeBrooksSChoix d’une chaussure : confort, légèreté, contrôle, entrainement, compétition, minimaliste… Quel casse-tête !
Quelques années d’expérience de la course, des tests grandeur nature depuis 2008, de la curiosité, des modèles mis à ma disposition, l’occasion de faire le point et de vous guider dans vos choix chez Brooks. Pour ce qui me concerne, c’est clair, lancez-vous, osez la légèreté !

Vous qui me lisez, vous êtes peut être déjà convaincu(e) par les chaussures BROOKS. Mais vue la palette de choix qui s’offre à vous, laquelle choisir ? Pour le plaisir, je dirais toutes mais soyons raisonnable.

Plusieurs paires ?

badwater2010 024Si vous êtes un coureur assidu (plus de 3 sorties par semaine), je conseille vivement de disposer de 2 paires de chaussures minimum. Si vous sortez 5 fois, 3 paires sont recommandées. Si vous sortez encore plus, variez aussi les chaussures. En vieillissant, les semelles perdent de leur qualité et courir avec la même paire vous expose aux blessures. Et puis plusieurs paires, c’est l’occasion de varier les modèles et donc les plaisirs. Cela vous permettra notamment d’essayer les chaussures légères.  Bref, plein de raisons de céder…
Certes, cela représente un surcoût mais vous ferez toujours le même nombre de kilomètres avec chaque paire, donc c’est un effort financier à faire une fois.

Quel modèle ?

Je ne vais pas vous parler ici des classiques Brooks (bien qu’il y aurait beaucoup à en dire !...) Glycerin, Ravenna et autres Ghost, mon choix se partage actuellement entre deux modèles Ravenna et Ghost même s’il m’arrive encore de ressortir de vieilles paires d’Infinity ou autres…
Après les classiques, je vais vous parler de ce que je préfère, les légères voire les très légères. Celles qui vous donnent du pied et vous font prendre un pied… terrible !BrooksLaunchSEn juillet 2010, j'ai fini les 217km de la Badwater, en Green Silence. Des chaussons pour une dernière ascension et 1700 mètres de dénivelé survolés dans le plaisir d'une foulée retrouvée.  Géniales, légères et très dynamiques, j'ai ensuite usé et abusé de ces Green.  J'ai fait plusieurs courses de 100 bornes avec et même la dernière partie des courses de 24h. Toujours dans le confort et la légèreté, j'avais osé cette légèreté… Les Green Silence restent mes favorites même si aujourd’hui, Brooks ne les distribue plus. Il faut savoir que plusieurs coureurs ont couru avec des Green la Trans’Europe, plus de 4000km en 2 mois sans jours de repos.
Alors, convaincu,  j'ai aussi essayé la Launch, une chaussure moins légère mais dynamique et surtout accessible à tous pour se faire plaisir. Si vous devez céder à la légèreté, cédez à la Launch ! ultradeche-km205Pas convaincu? J'ai couru en 2012 les 215km sur route de l’Ultr’Ardèche (avec 11 cols à gravir et descendre soit 4200m de dénivelé) avec ces Launch. Aucune douleur, du confort… Si ce n'est pas un test grandeur nature, je n'y connais plus rien.
Et puis j'ai essayé les Pure et j'ai rajeuni de 35 ans… Une éternité à courir. Les PureConnect aux pieds, je retrouvais les sensations de courir en pointes. J'étais enfant et m'essayais à la piste et au cross. Et là, chaussé en Pure, je retrouvais le pied de mon enfance.
Avec une semelle proposant pas ou peu de drop (de 0 à 4mm, le drop est la différence de hauteur entre le talon et l’avant du pied), les Pure de chez Brooks s’inscrivent dans le mouvement des chaussures minimalistes tout en offrant plusieurs modèles selon le niveau de pratique. Dans tous les cas, lancez-vous avec précaution, par étapes successives dans la course en Pure.
BrooksPureConnectSCar oui, leur usage requiert peut-être un peu de technique mais il offre de sacrées sensations. Avec les PureConnect, je cours sans crainte jusqu’à 25 bornes. Elles me régalent sur du fractionné, en course mais aussi pour le seul plaisir d'un footing avec un pied tonique.
J'ai maintenant les PureFlow, le top accessible à tous même aux débutants qui auraient peu de technique dans la foulée. Elles sont  idéales pour gouter aux modèles légers et novateurs. Je fais tout avec, sorties longues, footing, fractionnés. Si vous devez vous lancer dans les Pure, testez la Flow !

Pourquoi Brooks ?
Je ne le cache pas aux visiteurs du site, je suis en contrat avec Brooks depuis 2008.
Initialement autour du projet "Objectif Badwater 2010", Brooks m'a depuis gardé dans son staff de coureurs, aujourd'hui comme ambassadeur.
Marque 100% dédiée à la course à pied, je me reconnais dans son approche, ses produits et ses valeurs. C'est pourquoi cet article ne traite que les modèles de la marque même si l'approche vers la légèreté s'applique à nombre des produits disponibles sur le marché.

Aujourd’hui, je me régale des toutes dernières que j'ai reçues,  les PureDrift  qui s’adressent sans doute à des coureurs plus expérimentés. J'ai l'impression d'être pieds nus avec… Je les réserve aux séances toniquesde moins d’une heure ou tout simplement quand je veux travailler la qualité de ma foulée.

Dans tous les cas, coté chaussures, variez, investissez dans une deuxième voire une troisième paire. Comme vous variez vos entrainements, variez vos sensations aux pieds. Prenez du plaisir à cela, vous allez adorer !
Run happy !

 A retenir...

  • Disposez de 2 paires de chaussures minimum si vous courez 3 fois par semaine ou plus.
  • En prenant soin de votre geste afin d’avoir une foulée légère, vous pouvez courir avec des chaussures légères, type Launch ou Pure Flow.
  • En vous adaptant progressivement à leur utilisation, vous pouvez sans problème vous essayer aux modèles minimalistes, les Pure de chez Brooks.

Plus loin sur la toile...

Partenaire

Topo
Mon partenaire "chaussures" depuis 2018. J'en suis l'ambassadeur.

100km de Millau

millau

Esprit & Course

esprit2

Simplicité...

simplicite

Badwater

badwater2

La foulée décisive

fouleeDecisive

Histoires d'Ultra...

histoire2

Coups de coeur...

coeur

Courir, à lire aussi...

Clef n°4 : Soyez à votre écoute !

Vous avez été curieux, vous avez lu, écouté, discuté des idées sur la course, sur votre idée de la course et de ce que vous voulez faire ? C'est parfait. Vous avez donc une idée même vague de la ou des théories de la course, de l'entraiment, de la programmation.
Dites-vous maintenant que cette théorie est une simple base. C'est votre base de départ sur laquelle vous allez maintenant bâtir puis développer votre propre pratique de la course. Et là, votre meilleur entraineur, c'est vous !

Lire la suite...

Le sel de la vie dans la vallée de la mort

Le suivi sanitaire d’une course d’ultramarathon extrême par sa distance et ses conditions caniculaires, ont été l’occasion de revisiter la prévention des coups de chaleur d’exercice et les conditions d’hydratation optimales dans le cadre de l’effort prolongé par grande chaleur.
Autour d’une base théorique et d’une surveillance fine du coureur pendant les 38h et les 217km de l’épreuve,  Il apparait que l’utilisation d’eau salée à 2g de NaCl par litre est plus performante que l’utilisation de pastilles de sel au niveau de l’absorption digestive de grandes quantités de liquide. Lire la suite...

Equilibres...

Ou comment être ou devenir coureur équilibriste...

Courir nous apporte bonheur(s), plaisir(s) et bien être. Tout cela contribue à notre équilibre. Pour autant, intégrer cette pratique de la course dans nos vies familiales, sociales et professionnelles avec tout ce que cela implique comme contraintes peut s'avérer difficile.Comme en toutes choses, il faut savoir trouver les bons dosages ou prendre le risque de faire de la course une source de stress supplémentaire. Contribuer à son équilibre personnel par la course est justement une question d'équilibre, d'équilibres multiples même. Lire la suite...

Actualités

L'édition 2014 de la Badwater en danger ?

badwaterLa presse US se fait l'écho de nouvelles alarmantes pour l'épreuve qui se déroule en partie dans le Parc National de Death Valley. En effet, l'édition 2014 de la Badwater est fragilisée par une interdiction temporaire en attendant les résultats d'étude d'impact menée actuellement sur les évènements sportifs (course, cyclisme) dans la Vallée de la Mort. Les services du National Park devraient donner les résultats de l'étude et confirmer -ou non- l'autorisation courant mars. Lire la suite...

Belvès-Millau, la renaissance d'un monument en 2015

la mythiqueC'est le retour d'un mythe des années 70-80 qui me fit rêver alors adolescent. Je vibrais aux exploits des "monstres" de l'époque, les Zabalo, Brengues, Stenger et Bellocq. La course faisait figure de truc fou et la voilà qui renait grace à Jean-Jacques Mérienne.
Elle aura lieu en juin 2015 avec un nombre limité de coureurs sur un parcours 100% route de 250km. Lire la suite...

Team Brooks France 2014

toumazou-brooksBrooks m'a renouvelé sa confiance pour 2014 comme c'est le cas depuis 2008.
Le matin des 100km de Steenwerck, la dotation en matériel est arrivée avec notamment le choix de chaussures que j'avais fait : Launch, Pure Flow et Pure Connect. Le choix du minimalisme et du plaisir de courir comme je l'expliquais récemment...

Lire la suite...

Instantanés...

courirSimplement-Juin2014b-Xsmall

Version "vidéos"

dailymotion

youtube

Qui suis-je ?

Vincent Toumazou

à Méditer

guillemet-openLa terre, c'est le Paradis, le seul que nous ne connaîtrons jamais. Nous le comprendrons le jour où nos yeux s'ouvriront. Inutile d'en faire un Paradis, c'est le Paradis. Nous n'avons qu'à nous rendre dignes de l'habiter. L'homme nanti d'un fusil, l'homme qui a le meurtre dans le coeur est incapable de reconnaître le Paradis même si on le lui montre."
Henry Miller, Le cauchemar climatisé

Lexique

courir : v. i., se déplacer en agitant les jambes ou les pattes comme pour marcher mais à vitesse plus élevée.

simplement : adv., de façon simple, facile à comprendre.

plaisir : n. m., sensation, émotion, agréable de satisfaction.

envie : n. f., besoin qu'on a le désir de satisfaire.

bien-être : n. m., sentiment de bonheur, d'aisance spirituelle.